A+ A A-
  • Catégorie : Brèves

Écrire ces conneries est un choix

Ce week-end, La Voix du Nord a fait fort. Le journal a décidé de relayer l’action Slutwalk à Lille qui consiste à dénoncer le viol. En Une du journal apparaît ce bandeau : « Elles n’ont pas fait le choix d’être violées ». Sous-entendu, des femmes feraient le choix d’être violées. De plus, l'article est confié à un journaliste à l'humour mal placé ou très ironique. Dès le début de son article, il annonce le ton : « Du soleil, une cohorte de jolies filles. L’essentiel est ailleurs ». On ne veut même pas savoir ce que ressentait cette nouvelle victime de l’essentialisme.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir